Fabrication de l'encre

Publié le par Tristan

Il est facile et peu couteux de fabriquer soi-même son encre, et de manière médiévale qui plus est !
Pour ce faire, il vous faudra très peu d'ingrédients, pour la plupart disponibles dans n'importe quelle quincaillerie.

Pour un demi litre d'eau, il faut environ :
            - 10 g de noix de galle
            - 7 g de sulfate de cuivre en poudre
            - 10 g de gomme arabique


galle.jpg
Noix de galle






chalcantite.jpg
sulfate de cuivre
(vous le trouverez en poudre dans les commerces)






LIRX50000500.jpg
gomme arabique




Les noix de galle sont des parasites du chêne : lorsque le cynips (une sorte de petite mouche) pond son oeuf sous l'écorce de l'arbre, une noix se forme. Ces noix sont gorgées de tannins, elles sont donc indispensables à la fabrication de l'encre.
La gomme arabique, quant à elle, est en fait de la sève d'acacia. Cet arbre est un symbole d'immortalité et de victoire sur la mort : quoi de plus approprié pour fixer l'encre de manuscrits vieux de plusieurs siècles ?



Revenons-en à la fabrication :

1) Broyez les noix, puis faites-les macérer dans l'eau pendant une à deux semaines afin d'extraire les tannins

2) Filtrez, puis faites réduire le filtrat jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un quart de la quantité initiale. Cette opération est importante : une encre mal réalisée est aqueuse, et "ruisselle" littéralement sur le papier (veillez à utiliser une casserole qui ne risque plus rien)

3) Ajoutez le sulfate et la gomme et remuez jusqu'à dissolution


Vous pouvez varier le dosage de la gomme arabique : un excès de gomme donnera de la brillance à votre encre.
Attention, cette encre ne doit pas être utilisée avec des plumes métalliques, qui risqueraient de s'oxyder au contact du sulfate de cuivre !

NB : cette encre poserait actuellement des problèmes pour la conservation des manuscrits médiévaux
( http://ww3.ac-creteil.fr/hgc/spip/IMG/gif/encre_medievale.gif )

Publié dans calligraphie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

liebautain 21/12/2016 11:55

par hasard sauriez vous fabriquer de l'encre colore car j'en ai besoin pour mes enluminures

Ann O. N'yme 26/02/2015 22:03

J'adore, merci beaucoup !!!

La Coquillette 11/05/2010 21:36


Merci Tristan
j'en ai trouvé chez l'association Virges Armes et chez Couleur Garance...je n'ai pas de chêne à portée de main.
Merci pour l'info et bonne continuation, au plaisir peut-être de se rencontrer et de discuter enluminure !


jeje 16/02/2015 14:46

cc

La Coquillette 10/05/2010 20:31


Bonjour confrère !
pouvez-vous me dire où vous vous procurez des noix de Galle, c'est vraiment difficile à obtenir dans le commerce !
Merci, bon courage et bonne continuation


Tristan 10/05/2010 20:40



Bonjour !


Les noix de galles, on peut tout simplement les cueillir sur certains types de chênes. Bon, personnellement, je n'en ai jamais trouvé... (c'est pas faute d'avoir essayer).


Sinon, je sais que ça se vend dans les marchés (au marché de Nancy, par exemple), ou bien dans les épiceries arabes et dans les magasins vendant des produits orientaux.


Courage, ne désespérez pas !



NAL 26/03/2010 14:59


Je ne comprends " pas conseillé pour les plumes métalliques " dans ce cas intérêt ? moi je veux de l'encre pour mon stylo à plume rechargeable à pompe....Vu ce que je lis...Je suis prêt à en
acheter par exemple un demi litre ou moins . Me faire offre . Merci


Tristan 26/03/2010 17:45


Ce type d'encre ne doit surtout pas s'utiliser pour les plumes métalliques, puisqu'elle a tendance à oxyder les métaux. Elle est donc encore moins conseillée pour les stylos à pompes (il y a un
dépôt dans l'encre qui peut encrasser). A l'origine, c'était surtout prévu pour les matériaux organiques (plume d'oie, calame en bambou ou en roseau) qui ne craignent pas la rouille, ni les
dépôts.
Les calames sont faciles à réaliser : vous prenez des tuteurs en bambou que vous laissez baigner dans l'eau une bonne demi-heure (pour que le bois gonfle et soit plus malléable), et après, vous les
taillez au cutter. Mais j'en conviens, le calame n'est pas pratique pour un usage de tous les jours...
J'utilise moi-même un stylo-plume à pompe et, même si l'aspect de l'encre est moins "joli" et a moins de cachet, je préfère tout de même utiliser une encre liquide industrielle de type waterman,
qui présente moins de risques.